Massage des fascias

Que sont les fascias ?
Les fascias sont les membranes enveloppant toutes les structures du corps (les os, les muscles, les viscères, les systèmes nerveux et vasculaire, etc). Formés de tissu conjonctif fibreux, ils constituent des réseaux complexes à travers tout l’organisme. Les fascias pèsent en moyenne environ 20kg et conservent approximativement 25% de la totalité de l’eau contenue dans le corps humain. Ils se modifient et se forment selon les sollicitations auxquelles ils sont soumis .


A quoi servent les fascias ?
Les fascias façonnent le corps humain Toute sollicitation inappropriée ou exagérée en modifie la forme, l’élasticité et l’épaisseur. Cela peut résulter en tensions et douleurs. Le massage des fascias les rend plus élastiques et on retrouve par conséquent plus de souplesse.

On trouve dans les fascias et les muscles les récepteurs de la proprioception (perception des postures et mouvements) et de la nociception (perception de la douleur). Dans la musculature du dos la densité des nocicepteurs est élevée. Une posture souvent inadéquate durant nos activités quotidiennes et un manque de mouvement diversifié et régulier résultent souvent en divers maux. Suite au massage des fascias les douleurs diminuent nettement ou disparaissent entièrement et la perception corporelle s’améliore.

Les fascias sont composés de fibres collagènes (matrice) et d’un liquide (liquide extracellulaire). Le plus souvent, les fascias forment des couches coulissant les unes sur les autres. Cela explique leur élasticité ainsi que celle des structures anatomiques avoisinantes. Dans le liquide extracellulaire on trouve des cellules immunitaires et de la lymphe qui jouent un rôle essentiel pour notre immunité. Des fascias élastiques permettent une bonne défense immunitaire, améliorent la conscience corporelle et allègent des douleurs même chroniques.

Outre ces aspects physiologiques il est important d’aborder la dimension psychique des fascias. Ils constituent le tissu par excellence qui relie le tout avec le tout. Du fascia superficiel de la peau aux fascias profonds des viscères, on en trouve partout dans le corps humain. Les fascias traversent la totalité du corps reliant toute structure avec d’autres, parfois très éloignées . Les fascias sont la mémoire corporelle de nos expériences, de nos blessures et traumatismes, de nos schémas de pensée et de comportement souvent inconscients ou voilés. Tout ce qui nous a façonné, notre histoire de vie a laissé une trace dans nos fascias. L’expérience montre que le massage des fascias touche autant le corps, la psyché, l’âme et l’être profond. De ce fait, mon travail thérapeutique est holistique.


Pourquoi est-ce que les fascias se rigidifient ?
Un manque de mouvement, une situation chroniquement stressante, une immobilisation, une sollicitation exagérée, une hydratation insuffisante ainsi qu’un traumatisme comptent parmi les facteurs qui impactent l’élasticité des fascias. La fibre élastique commence à se rigidifier, à s’épaissir et à se feutrer. Cela péjore à son tour la fonction de la région affectée en réduit souvent la mobilité ou la fonction, augmente le tonus, réduit le transport lymphatique et l’élimination des déchets métaboliques pouvant entraîner des inflammations, des restrictions du mouvement ainsi que des douleurs.


A quoi sert le massage des fascias ?
Le massage des fascias permet aux fascias de retrouver progressivement leur élasticité pour qu’ils puissent répondre à nouveau à leurs fonctions de manière adéquate. En le combinant avec une respiration complète, de l’exercice physique suffisant et diversifié ainsi qu’une hydratation appropriée, on se libère de tensions et douleurs pour retrouver plus de mobilité, de souplesse et de bien-être. Le massage des fascias permet également un travail sur soi et une libération de son essence profonde. Lâcher ce qui ne nous constitue plus. Se retrouver connecté à sa force profonde. Créer un espace pour qui on est. Une fois les voies fasciales ouvertes, le flux énergétique est plus important. Le corps ainsi que le mental sont plus flexibles et spontanés. Des symptômes de tout genre peuvent s’amoindrir ou entièrement disparaître.

Chaque région corporelle comporte des thématiques spécifiques, des expériences enfouies, des blessures, des non-dits, des souffrances. Le massage des fascias est un outil magnifique permettant de toucher à ces thèmes et de s’en libérer. Cela peut également englober un travail sur nos schémas de pensée ou nos schémas de comportement peu conscients (souvent repris d’un système familial ou acquis durant certaines expériences de vie) qui nous influencent sans qu’ils ne soient encore appropriés.

Dans ce travail, la respiration complète est d’une importance absolue. On expérimente l’effet bénéfique de la respiration sur la santé mentale et physique, on intériorise le lien direct entre la respiration et l’émotion. Des entretiens accompagnent le processus et permettent de prendre conscience des schémas et fonctionnements inconscients dans le but de s’en libérer.


Les fascias et la médecine traditionnelle chinoise (MTC)
Ce que la MTC pratique depuis plus de 2000 ans est confirmé par les recherches récentes sur les fascias. Les voies fasciales suivent exactement les méridiens de la MTC . Dans ma pratique, je relie les deux approches en libérant les voies fasciales avant d’activer des points d’acupressure choisis.


Les traitements
Le massage des fascias est le plus efficace s’il est suivi en continu. Le travail complet sur les fascias de tout le corps englobe sept séances ainsi que deux à trois séances d’intégration selon la thématique individuelle. Afin de relâcher les fascias superficiels, il est également possible de suivre uniquement les trois premières séances. Quand les fascias superficiels sont très tendus et feutrés on peut recevoir les trois premières séances deux fois de suite.

Les séances 1-3 :
Etirement et relâchement des fascias superficiels. Séances de 75min
Sur trois semaines consécutives

Les séances 4-7 :
Etirement et relâchement des fascias profonds. Séances de 75min
Sur quatre semaines consécutives. Il est recommandé de ne pas espacer les séances 4-7
de plus d’une semaine, ceci dans la mesure du possible. Selon ce qui est à rééquilibrer sur
un plan physique et psychique, il est souhaitable d’avoir un accompagnement
hebdomadaire durant cette période.

Les séances 8-10 :
Les séances d’intégration abordent les thématiques qui ont fait apparition durant les sept
premiers traitements. Cela peut se faire en massage des fascias adapté à la problématique
individuelle, en massage des méridiens ou en acupressure. Avec le réseau fascial devenu
élastique on peut maintenant travailler sur les déséquilibres posturaux comme les jambes
acquées ou cagneuses (jambes en O ou en X), l’hyperlordose, des asymétries posturales,
etc. Le corps et l’esprit se restructurent.


Les grandes lignes des sept premières séances

Séance 1: Les extrémités supérieures et la cage thoracique
Le relâchement des fascias de la cage thoracique et des extrémités supérieures rend la cage thoracique plus flexible et la respiration plus ample. Les fascias ainsi libérés améliorent le flux énergétique dans les méridiens du cœur et des poumons. On est plus conscient et on ressent davantage d’optimisme et de confiance en soi.

Séance 2: Le bassin et les extrémités inférieures
Le travail fascial sur le bassin et les jambes nous relie à nos sensations et amène l’énergie dans la partie inférieure du corps. Cette séance renforce notre ancrage et notre indépendance. Elle stimule le flux énergétique dans les méridiens de l’estomac, de la rate et du pancréas. On se sent résider dans son centre.
Ce relâchement fascial sur l’arrière de la jambe, en suivant le méridien de la vessie invite à quitter le mental pour un moment et à s’adonner au lâcher-prise et ressenti corporel profond. Dans l’ensemble, cette séance équilibre les deux éléments de la Terre et de l’Eau. On est ancré et porté par le flux éternel de la vie.

Séance 3: Les épaules et le côté du corps
La troisième séance libère les flancs et permet ainsi une respiration plus profonde. Le flux énergétique dans les méridiens de l’intestin grêle, du San Jiao et de la vésicule biliaire est stimulé. L’élément Bois est ainsi renforcé et on ressent la force et la détermination nécessaires pour faire les premiers pas vers un changement si cela est imminent. On avance sur son chemin de vie avec persistance.

Séance 4: La face intérieure des jambes et les adducteurs
La quatrième séance favorise le flux énergétique dans les jambes et le bassin. Elle ouvre les méridiens des reins, du foie et de la rate-pancréas, trois méridiens Yin le long desquels les limitations sont fréquentes. On renoue avec les émotions profondes.

Séance 5: La poitrine et le ventre
Le relâchement fascial de la poitrine et du ventre nous donne un accès privilégié aux émotions douces propres à ces régions corporelles. Le travail sur le ventre et le psoas en particulier permet d’entrer en contact avec sa force profonde et puissante.

Séance 6: Le dos et l’arrière des jambes
Après l’ouverture de la face antérieure du corps (séances 4 et 5), la sixième séance à son tour libère la face postérieure du corps. Le travail approfondi sur le méridien de la vessie permet un lâcher-prise profond, une sensation d’être porté par le fleuve de l’existence.

Séance 7: La nuque et la tête
Cette séance relâche les fascias de la tête et de la nuque. Ce massage permet un lâcher-prise graduel du contrôle mental. Elle favorise également une expression de soi claire et cordiale.


Par l’ouverture des voies fasciales le flux énergétique dans les méridiens est facilité. Cela augmente l’efficacité de tout autre travail corporel et énergétique. Il n’est pas rare que l’organisme rééquilibre spontanément un déséquilibre physique et psychique.